• et on repart .....

    et on repart .....

    et on repart .....

    et on repart .....

    et on repart .....

    et on repart .....

    et on repart .....

    et on repart .....

    et on repart .....


    1 commentaire
  • arrivée de l'autonne .....

    arrivée de l'autonne .....

    arrivée de l'autonne .....

    arrivée de l'autonne .....

    arrivée de l'autonne .....

    arrivée de l'autonne .....

    arrivée de l'autonne .....

    arrivée de l'autonne .....

    arrivée de l'autonne .....


    17 commentaires
  • jolie pomme .....

    jolie pomme .....

    jolie pomme .....

    jolie pomme .....

    jolie pomme .....

    jolie pomme .....

    jolie pomme .....

    jolie pomme .....

    La petite pomme s'ennuie

    De n'être pas encor cueillie.

    Les grosses pommes sont parties.

    Petite pomme est sans amie.

    Comme il fait froid dans cet automne,

    Les jours sont courts, il va pleuvoir.

    Comme on a peur au verger noir

    Quand on est seule et qu'on est pomme.

    Je n'en peux plus, viens me cueillir,

    Tu viens me cueillir, Isabelle.

    Ah! que c'est triste de vieillir

    Quand on est pomme et qu'on est belle!

    Prends-moi doucement dans ta main

    Laisse-moi me ratatiner

    Bien au chaud sur ta cheminée

    Et tu me mangeras demain.

     

    Géo Norge


    13 commentaires
  • devinez qui arrive ....

    devinez qui arrive ....

    devinez qui arrive ....

    devinez qui arrive ....

    devinez qui arrive ....

    devinez qui arrive ....

    Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ; 
    J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe 
    Tout l'hiver va entrer dans mon être : colère 
    Mon esprit est pareil à la tour qui succombe 

     
    J'aime de vos longs cheveux la lumière verdâtre, 
    Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer, 
    Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre, 
    Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer. 

     
    Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! Soyez mère, 
    Même pour un ingrat, même pour un méchant ; 
    Amante ou soeur soyez la douce éphémère 
    D'un glorieux automne ou d'un soleil couchant. 

     
    Courte tâche ! La tombe attend, elle est avide ! 
    Ah ! laissez-moi mon front posé sur vos genoux, 
    Goûter, en regrettant l'été blanc et torride, 
    De l'arrière-saison le rayon jaune et doux !

    (Les Fleurs du mal)


    12 commentaires
  • plein de soleil chic !!!!!

    plein de soleil chic !!!!!

    plein de soleil chic !!!!!

    plein de soleil chic !!!!!

    plein de soleil chic !!!!!

    plein de soleil chic !!!!!


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires