• le loup a la fénetre

    le loup a la fénetre

    Dehors, la pluie qui tombe se calme un peu.

     

    Annabelle rajuste une mèche de ses cheveux roux. Qui retombe. Qu’elle remet en place. Qui retombe encore. Et qu’elle laisse finalement flotter sur ses tâches de rousseurs et ses yeux verts.

     

    Elle regarde par la fênêtre la pluie tomber. Autour d’elle les autres éléves s’appliquent sur leur devoir d’écriture. Mais Annabelle n’arrive pas à se concentrer. Elle préfère compter les gouttes de pluie qui se pose doucement sur la vitre à côté d’elle.

     

    Arrivée à cent – promis – elle se remettra à sa dictée. Mais seulement lorsque cent gouttes de pluie seront tombées sur la fenêtre.

    Pas une de plus, pas une de moins.

    97, 98, 99 … Alors qu’elle allait finir son décompte, un loup passe devant elle.

    Toc, toc, toc, frappe-t-il à la fenêtre. Bonjour petite fille, veux-tu bien me laisser entrer ? Il fait si froid dehors, et tout loup que je sois, je déteste être trempé.

    Non, non, non, répondit Annabelle. Je ne suis pas si naïve, car je sais bien que si je te laisse entrer, tu me croqueras, comme une simple gaufre au chocolat.

    Mais non, trois fois non, répondit le loup, je ne croque que les pissenlits, car vois-tu petite fille, je suis un loup végétarien …!

    Non, non, et mille fois non, reprit Annabelle, je ne suis pas si sotte. Je t’ai trop vu dans les histoires, vanter ta gentillesse à des petites filles. Or toute petite fille que je sois, je ne crois pas à ta tendresse.

    Mais regarde pourtant, mes crocs sont émoussés et bien fragiles, ils ne peuvent, à la limite, ne dévorer que des carottes mal cuites !

    Non, non, non, rien n’y fait, je ne te crois pas, tu es un méchant loup, et ainsi j’ai décidé, méchant loup, dehors tu resteras !

    Mais écoute bien petite fille, n’entends-tu point mes os grelotter ? Ne vois-tu point mon pelage s’affaisser sous les assauts de la pluie ?

    Sache Monsieur le loup, que les gouttes de pluie sont mes amies, et que si elles te sont antipathiques, tu n’as qu’à, comme moi, les apprivoiser.

    je veux bien petite fille, mais je ne suis point dresseur de pluie. Les rayons du soleil, eux, sont tout  ouït à mes suppliques. Les gouttes de pluie, elles, n’en font qu’à leur guise !

    Que nenni, Monsieur le loup, je ne vous crois guère. Car il suffit, pour cela, de leur parler comme il se doit.

    Et bien, petite fille, apprend moi vite ce langage, que je puisse dire aux nuages, de ne plus envoyer ses émissaires laminer ma peau fragile.

    Très bien, Monsieur le loup, puisque tu sembles de bonne foi et puisque entre tes dents je ne vois point de lièvre ou de petite fille, mais un morceau d’épinard un peu défraîchi, je veux bien t’apprendre comment parler au mauvais temps.

    je t’écoute petite fille, ne me fais plus attendre, je sens déjà le froid engourdir mes coussinets..

    Commence par leur donner le mot magique, reprit Annabelle, le sésame qui tournera les oreilles susceptibles des cumulonimbus vers ta prière.

    Quel est-il ? Quel est ce mot magique ? Par pitié petite fille, dis le moi, apprends le moi !!

    Approche ton oreille pointue tout contre la vitre, Monsieur le loup, je ne puis le dire à voix haute, de peur que la maîtresse ne s’aperçoive et ne te chasse, sans alors aucune chance, ensuite, de connaître ce fameux mot de passe.

    Vois petite fille, mon oreille se dresse, elle n’attend plus que tu lui dises !

    Voilà Monsieur le loup, quel est ce mot magique ; il s’agit du mot « glouton ».

    En es-tu sûre petite fille ? Est-ce bien ce mot qui me réchauffera ?

    Assurément Monsieur le loup, il n’en existe, par delà le monde et les langues, qu’une seule pour parler à l’averse. Mais attends Monsieur le loup, pour bien charmer l’ondée, il faut aussi l’épeler !

    Je m’y attelle sans tarder, merci petite fille !!! Mille mercis !

    Et le loup dit, et le loup épela : g.l.o.u.t.o.n

    Et la pluie cessa.

    Annabelle quitta des yeux la fenêtre, et d’une main sûre écrivit le mot sur lequel tant elle doutait, puis remit sa copie à la maîtresse.

     

    Dehors, un arc-en(ciel se forme,

    Près d’un nuage au nez pointu…

     


  • Commentaires

    13
    Vendredi 14 Août 2015 à 09:42

    Bonjour Mireille

    Très beau texte sur la pluie.

    J'espère que tu n'as pas eu de gros orages.

    Hier il a fait très chaud et à 17 heures noir complet, grand vent des rafales, trombes d'eau, un peu de tonnerre, j'ai eu peur. Quelques communes sont inondées.

    J'espère que ça ira mieux les prochains jours

    Gros bisous et bon week-end

    Annie

    12
    Vendredi 14 Août 2015 à 08:36

    coucou ma petite copine 

    ça va 

    passe un bon vendredi et un 

    Merci... DOMINIQUE...

    gros bisous

    dany

    11
    Vendredi 14 Août 2015 à 08:17

    Un joli texte qui se termine en couleurs avec un bel arc en ciel. gros bisous mireille et bon vendredi

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Jeudi 13 Août 2015 à 22:01

    Bonjour Mireille Merci pour tes gentils mots qui font plaisir  très joli blog  ça va mieux aujourd'hui un peu de pluie  et toi j'espère que ça va comme tu veux Bisous  Solange

    D47

    9
    Jeudi 13 Août 2015 à 15:31

    Joli texte subtil!

    J'ai aimé glouton! impossible de me tromper

    Je suis si gloutonne hi hi

    Je te remercie de ton passage

    Je voulais te dire à la ferme c'est moins cher

    et de plus la qualité y est!

    Pur breton avec les recettes bretonnes, trop bon

    Je n'aurai pas trouvé ces produits ailleurs

    La ferme est tout près de chez toi tu dois connaître

    Je prends aussi tout près les légumes

    On va y retourner bientôt d'ailleurs

    Enfin un rayon de soleil

    Au moins nous avons eu de l'eau chez nous

    Bonne fin de journée gros bisous Mireille

    Caresses à la fifille jolie

     

    8
    Jeudi 13 Août 2015 à 14:38

    j'aime l'idée de l'arc en ciel a coté du nuage

    coucou avec du soleil et un temps lourd mais pas d'orage encore ...

    bisous et douce journée

     

    7
    Jeudi 13 Août 2015 à 13:35

    Coucou Mireille,

    Tu prends beaucoup de ton temps pour alimenter ton blog. Félicitations !

    J'espère que tu vas bien ?
    Je 'envoie de gros bisous

    6
    Jeudi 13 Août 2015 à 13:20

    Très belle histoire !!

    Nous avons eu des orages cette nuit, alors mal dormi. Je file à la sieste

    Bonne journée, bisous

    5
    Jeudi 13 Août 2015 à 12:49

    Bonjour Mireille , une  bien belle histoire comme  tu sais  si bien les dénicher , merci mon amie . Très  chaud par chez nous 34 d° et  les orages arrivent . Belle fin de jeudi gros  bisous . Merci pour  le  blog en noir mais c'était  pour une blogueuse et au final elle  le  prends  pas  ( elle aime  pas glasses ) que  de temps perdu .

    Emile

    4
    Jeudi 13 Août 2015 à 12:29

    BONJOUR & MERCI MIREILLE.//

    TU  vois avec un joli texte  avec un peu de Nostalgie

    cela fait du bien au moral..!!

    ]]]]]

     

    Voir  Cette chaleur 32°

     chez Moi.. §§  et maintenant les orages arrivent.>>>

    BONNE JOURNEE

    BISES   JULIE 

    Résultat de recherche d'images pour "gifs de loups et arc en ciel"

    3
    Jeudi 13 Août 2015 à 11:45

    Joli texte !

    Bonne journée !

    2
    Jeudi 13 Août 2015 à 11:34

    Coucou ma douce Mireille

    Une histoire qui te ressemble j'aime !

    On a pas encore eu d'orage on l'attend...

    Je te fais de gros bisous

    1
    Jeudi 13 Août 2015 à 11:12

    Beau texte sur la pluie.

    Chez nous toujours beau mais le temps devient lourd, des orages devraient arrivés ce soir et plus de fraîcheur pour les prochains jours.

    Bonne journée

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :