• Accueil

     

    Accueil

     

    Accueil

    Je t'attends... Je ne suis pas loin... 

    « La mort n'est rien; je suis simplement passé dans la pièce d'à côté. 
    Je suis moi. Tu es toi. 
    Ce que nous étions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours. 
    Donne-moi le nom que tu m'as toujours donné. 
    Parle-moi comme tu l'as toujours fait. N'emploie pas un ton différent. 
    Ne prends pas un air solennel ou triste. 
    Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. 
    Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi. 
    Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été ; 
    sans emphase d'aucune sorte et sans trace d'ombre. 
    La vie signifie ce qu'elle a toujours signifié. 
    Elle reste ce qu'elle a toujours été. 
    Le fil n'est pas coupé. 
    Pourquoi serais-je hors de ta pensée, simplement parce que je suis hors de ta vue ? 
    Je t'attends. Je ne suis pas loin. 
    Juste de l'autre côté du chemin. 

    Tu vois, tout est bien. »  

     

    Accueil

                                 Accueil       

     

  • pour toi ma vanille chérie 
    Je suis un petit chien
    Mais j’ai déjà quinze ans.
    Si je présente bien,
    Mon âge, je le sens.

    Mon cœur est fatigué,
    J’ai des douleurs partout,
    Ma vue a bien baissé,
    Je n’entends plus du tout.

    J’aimais bien la montagne
    Quand j’étais casse cou.
    Le vertige me gagne,
    Je fatigue beaucoup.

    Je vais plus doucement
    Et je marche très peu.
    Je dors bien plus longtemps,
    J’ai caché tous mes jeux.

    Quand une chienne passe,
    Je redeviens fringant,
    Je fais preuve d’audace,
    Je me sens élégant.

    Mais dès qu’elle est partie,
    Je retrouve mon âge
    Et mon dos s’arrondit :
    Ce n’était qu’un mirage.

    Mes maîtres m’aiment autant
    Que quand j’étais petit.
    Ils me disent souvent
    Que j’ai changé leur vie.

    La mienne aura été
    Faite de grandes joies,
    J’aurai été choyé,
    J’aurai été un roi.

    Quand il faudra partir,
    Je ne gémirai pas.
    Je voudrais m’endormir
    Blotti entre leurs bras.

    Madeleine Reynaud.

    pour toi ma vanille ce beau poéme.....

    je t'aime ma vanille chérie ....


    16 commentaires
  • des petites nouvelles ....

    bonjour mes amies et amis 

    je ne vous oublie pas 

    mais comme vous le savez 

    je suis trés malheureuse en ce moment 

    un manque terrible 

    je n'ai plus de larmes tellement j'ai pleurer

    il me faudra du temps ,beaucoup de temps 

    ma petite vanille

    est encore trés présente 

    je ne peux la regarder sans pleurer 

    a bientot plus réguliérement 

    des petites nouvelles ....


    14 commentaires
  • pour mon petit coeur .....

    je pense bien a vous ....

    pour mon petit coeur .....

    pour toi ce beau poéme 

    ma vanille chérie ....

    La tête vers les étoiles,
    j'aperçois ta frimousse, j'entrevois la beauté de tes traits.
    Les souvenirs me reviennent, lentement je divague...

    Tu parais si proche, j'aimerais pouvoir te toucher,
    te prendre dans mes bras, poser sur ta truffe un tendre baiser.
    Ne plus jamais m'éloigner, ne plus jamais te quitter,
    vivre à tes côtés et enfin connaître l'éternité.

     

    Si tu savais comme tu me manques mon chien.
    Je pense si souvent à toi.
    Pourquoi cette douleur ne disparait-elle pas ?
    J'aimerais tellement te revoir une dernière fois.

    C'est si dur de vivre sans ta présence,
    de savoir que je n'entendrai jamais plus le son de tes aboiements.
    Quand je regarde le ciel, je me sens un peu plus près de toi,
    Je sais c'est idiot mais c'est la seule chose à laquelle je crois.

    Dans le bleu profond de la nuit, une étoile luit.
    Sa beauté étincelante éclaire le paradis.
    Cette étoile c'est toi, et de là-haut tu veilles sur moi,
    pour qu'au fond de mon coeur, je n'aie plus jamais froid.

    .


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique